2009: Refonder l'Europe

                             Jacky Blavier 

 

2009 : Refonder l’Europe.

 

 

Depuis plus d’un an, l’économie internationale traverse une crise d’une gravité exceptionnelle. Jamais , depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le capitalisme ne s’est trouvé dans une telle situation.

Face à cette crise , l’Europe a failli. Depuis le Traité de Maastricht, sous la pression des conservateurs et, hélas trop souvent avec le consentement des socio-libéraux, elle a choisi non seulement de se soumettre au libéralisme triomphant mais encore d’en devenir un vecteur d’expansion.

En 2005, Français et Hollandais ont dit NON à cette évolution, rejoints plus tard par les Irlandais. Ces refus expriment le rejet d’une Europe ,garante de l’orthodoxie libérale, devenue un rouage essentiel de la globalisation financière et un relai complaisant des grandes places boursières du monde.

Il faut refonder l’Europe .Nous devons concevoir l’Europe non comme un super Etat technocratique ,mais comme un espace citoyen de solidarité, de respect de la diversité des nations, des langues, des cultures et des traditions.

C’est pourquoi nous devons ouvrir le débat, en dehors de tout dogmatisme, sur ce que doit être l’avenir de l’Europe. La crise actuelle doit être pour nous l’occasion de sortir du piège libérale et de refonder une Europe nouvelle. Pour cela, nous avons besoin d’une mondialisation régulée, d’une Europe sociale qui protège, d’une Europe acteur stratégique et solidaire dans un monde multipolaire.

Ainsi, face à la crise financière et économique mondiale, nous voulons que l’Europe agisse en recherchant une stratégie de relance ambitieuse et coordonnée. Celle –ci implique la préservation de pouvoir d’achat et la lutte contre l’augmentation du chômage. L’Europe doit mettre en œuvre de Grands Projets dans le domaine des infrastructures européenne , de la recherche, de la synergie des universités, des industries de défense et dans l’aérospatiale. Pour

financer ces activités, on devrait lancer un emprunt garanti par l’ensemble des Etats-membres.

Autre exemple d’une Europe qui protège , la question primordiale des services publics. La défense des services publics, et plus largement d’un espace non marchant regroupant tous les biens communs que sont l’éducation ,la santé, les retraites, etc., est une question d’identité qui pourrait devenir un axe central de la construction européenne.

Nous sommes convaincus que la construction d’une Europe nouvelle est décisive pour que L’Europe retrouve la confiance des Français. Les élections  européennes de juin 2009 sont l’occasion d’ouvrir le nécessaire débat et de proposer aux Français un projet alternatif à la politique néolibérale actuelle.

 

 

 

 



03/02/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres