Législatives 2007 : une défaite pour la Gauche

Législatives 2007 : une  défaite  pour la gauche.

 

 

La Gauche vient de subir une  défaite  au plan national, comme dans la Marne.

Dans la 6ème circonscription, Philippe Martin est élu dès le  1er tour et tous les partis de gauche  subissent un recul important.

Un absentéisme massif et une forte démobilisation de l'électorat de gauche ont donné une très forte majorité à L'UMP. Il faut dire que, depuis des mois, les médias aux ordres du pouvoir, demandaient aux électeurs de ne pas se déplacer pour voter car les jeux étaient faits.

 

Je remercie les électrices et les électeurs qui ont porté leurs voix sur mon nom signifiant ainsi, dans la continuité de la campagne présidentielle, leur souhait de reconstruire une force de gauche capable, non seulement de s'opposer à la droite, mais aussi de préparer l'avenir dans le respect des diverses sensibilités.

 

Un grand parti de toute la  gauche autour de Ségolène Royal.

 

 

Aujourd'hui l'urgence est de créer un grand parti de gauche, ancré dans les couches populaires, capable de gouverner et donc structuré par un logiciel républicain autour de Ségolène Royal .Nous avons toujours lutté pour aider la gauche à lutter contre ses mauvais démons : il y a urgence à redresser ses analyses sur des sujets essentiels comme la nation, l'Europe, la sécurité, les rapports avec les pays du Sud.

Il faut rompre avec les visions angéliques ou laxistes qui ont plombé la gauche face à N.Sarkozy : celui-ci a su récupérer et détourner des valeurs républicaines que la gauche n'aurait jamais dû laisser tomber en déshérence. C'est par ce combat idéologique intransigeant dans la gauche elle-même que commencera la reconquête. Rien  n'est perdu. Tout est à reprendre. Le combat pour l'alternance dans  cinq ans commence aujourd'hui.

 



20/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres