Ma déclaration de candidature législatives 2007

Elections législatives des 10 et 17 juin 2007

 

Déclaration de candidature de JACKY BLAVIER

Maison des associations le 16 avril 2007

                                

 

Intervention de Jacky Blavier

Maison des associations lundi 16 avril 2007

 

Chers amis, chers camarades,

 

Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'être présent ce soir pour le lancement de ma campagne pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2007.

 

 J'espère que vous êtes tous là pour moi, qu'il n'y a pas de confusion entre cette salle et celle du rez-de-chaussée , où il y a le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, François Goulard , qui soutient Bayrou,.

 

Bien sûr, il y  a plus de monde pour le ministre que pour moi, mais c'est normal, d'abord je ne suis pas ministre et ensuite il tient une réunion publique, alors que moi, j'ai invité une cinquantaine de personnes pour ma déclaration de candidature, et puis comme le disait François Mitterrand, il faut laisser du temps au temps, donc moi aussi je ferai  des réunions publiques.

 D'ailleurs la semaine dernière, j'ai fait un meeting à Tinqueux avec Bertrand Delanoë où j'ai pris la parole devant 800 personnes et je dois dire que c'était assez impressionnant, et je remettrai ça à Châlons en Champagne le 30 mai avec Jean- Luc Melanchon.

 

Mais revenons à la campagne.

 

Campagne qui se déroule en  deux temps.

 

Le 1er temps qui a   commencé il y a plusieurs mois  pour  mener à la  victoire Ségolène Royal dimanche prochain et le 2ème  temps pour ma campagne des législatives qui commence ce soir.

 

Mais commençons par la campagne que je mène pour Ségolène Royal.

 

Nous sommes à 6 jours du 1er tour, et  à ce jour rien n'est encore joué, c'est pourquoi les militants du  « Mouvement Républicain et Citoyen » se battent de toute leur force avec leurs amis socialistes et radicaux de gauche pour la victoire de  notre candidate Ségolène Royal et  pour battre la droite.

 

Car la droite au pouvoir depuis 5 ans c'est :

 

-         le chômage :

Qui même avec des chiffres truqués compte plus de 3 millions de personnes, c'est cela le bilan de la droite de Sarkozy, de Bayrou et de Philippe Martin, le député de notre circonscription.

 

-         la précarité :

 

Avec  plus de 7 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, des milliers de sans abris, des mal logés, des personnes qui ne font qu'un repas par jour, c'est cela le bilan de la droite de Sarkozy ,Bayrou et Philippe Martin.

 

-         la misère :

Savez vous que, rien que dans la Marne, plus de 440 000 repas sont servis aux restos du cœur. Que des gens ne peuvent plus se soigner, c'est cela le bilan de la droite de Sarkozy, Bayrou et Philippe Martin.

-l'insécurité :

Les agressions sur les personnes atteignent des chiffres faramineux jamais atteints, les banlieues sont au bord de l'explosion, la sécurité des Français n'est plus assurée. C'est cela le bilan de la droite et de son ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy qui dit qu'il réglera tous les problèmes alors que pendant 5 ans il les a aggravés.

 

-         la détérioration des services publics :

Sarkozy et Bayrou veulent diviser par 2 le nombre de fonctionnaires, alors que nos écoles manquent d'enseignants, que nos hôpitaux manquent d'infirmières, que nos bureaux de poste ferment, que des petites gares SNCF disparaissent. C'est cela le bilan de la droite de Sarkozy, Bayrou et Philippe Martin.

 

Notre jeunesse :

Toute une génération que l'on sacrifie, que l'on abandonne, qu'on laisse sur le pavé.

Des étudiantes dans l'obligation de se prostituer pour financer leurs études. Des jeunes à qui l'on ne propose que du travail précaire et sous payé, c'est cela la droite de Sarkozy, Bayrou et Philippe Martin.

 

Et  qui est responsable de tout ceci !

 

 C'est la droite de Sarkozy ,Bayrou,et Philippe Martin depuis 5 ans.

 

C'est pourquoi, pour mettre fin à cette droite au pouvoir, je soutiens Ségolène Royal et les 100 propositions de son pacte présidentiel pour que la France retrouve une ambition partagée, la fierté et la fraternité.

 

Et pendant que Ségolène Royal s'adresse à tous les Français, Sarkozy promet des baisses d'impôts limitées aux plus riches,

Le Pen essaie de faire oublier que c'est un raciste et un xénophobe, et Bayrou multiplie les propositions politiciennes.

Mais en ce qui concerne Bayrou nous ne sommes pas tombés de la dernière pluie.

Il y a, derrière, la manipulation qui vise à le faire monter dans les sondages, une arrière-pensée électorale : essayer de faire perdre la candidate de gauche.

Et bien moi, ce que je ne supporte plus, ce sont tous ces petits bourgeois qui se trémoussent d'aise parce Bayrou envoie soi-disant promener un journaliste.

Je ne supporte plus tous ces pseudos contestataires qui s'imaginent en révolutionnaires parce que l'UDF n'a pas voté le dernier budget de la droite.

Je ne supporte plus, tous ces bobos qui ont le grand frisson parce que Bayrou frapperait, paraît-il, autant sur sa droite que sur sa gauche.

 

Quand va-t-on enfin dire la vérité toute nue ?

 

Que Bayrou est un démo-chrétien qui combattra toujours la République !

Que Bayrou a voulu abroger la loi Falloux au profit de l'école privée !

Que Bayrou, c'est un ultra fédéraliste, partisan de l'Europe libérale !

Que son camp est celui des nantis, celui du MEDEF dont il reprend les propositions économiques et sociales !

Alors vous l'avez compris Sarkozy et Bayrou, c'est bonnet blanc et blanc bonnet comme disait Jacques Duclos.

 

Car il n'y a pas d'extrême centre, il y a juste une droite et une gauche, et la gauche, c'est vous, la gauche c'est nous, la gauche c'est Ségolène Royal.

 

Oui, Ségolène Royal est enfin une candidate de gauche qui parle de la France.

 

C'est la candidate de la reconquête républicaine.

Et j'aime quand elle fait chanter la Marseillaise, et qu'elle rappelle que le drapeau tricolore est celui du peuple Français tout entier.

Ségolène Royal reprend le terrain trop souvent abandonné par la gauche à la droite et à l'extrême droite.

Alors le 22 avril, tous ensemble, en avant, pour que la victoire soit encore plus belle, pour que Ségolène Royal devienne la présidente de la République dont la France a besoin.

 

Et puis viendra le 2ème temps où il faudra une majorité présidentielle à notre présidente de la République  Ségolène Royal.

C'est la raison de ma candidature.

 

Quelle joie de faire campagne chez moi dans ma circonscription. C'est donc sans hésiter que j'ai accepté la demande de mon ami Jean-Pierre Chevènement d'être candidat pour la 4ème fois dans la 6ème circonscription de la Marne.

 

Je veux défendre une politique conforme aux intérêts des Marnais et des Marnaises :

 

-         défendre les services publics

 

-         aménager et valoriser le territoire

 

-         réhabiliter le travail, rémunérer justement l'effort, relancer l'activité et donc l'emploi

 

-         accorder la priorité à une grande politique d'éducation et de recherche « ce que n'a pas fait le ministre qui est à l'étage en dessous »

 

-         sans oublier  l'environnement qui doit  devenir la priorité des priorités, car nous au MRC, il y a longtemps que nous avons élaboré  un projet.

 

Pas comme les Verts, qui eux n'ont pas évolué depuis des décennies et qui en sont encore à la locomotive à vapeur.

Je vais vous raconter une petite anecdote :

Vous et moi, quand on reçoit des potes à la maison pour une petite  bouffe, on en désigne un qui va conduire et donc qui ne boira  pas et bien chez les Verts, c'est différent, ils en choisissent un qui va descendre à la cave pédaler pour fournir de l'électricité.

Bon, plus sérieusement, vous pourrez prendre en quittant la salle tout à l'heure, un document sur notre position dans ce domaine.

 

Ces axes politiques pour la France et pour la Marne, je les défendrai tout au long de cette campagne législative, et pendant 5 ans, si vous me faites confiance.

 

Avec Carole Thevenin, ma suppléante, nous formons un duo au plus proche du terrain, et nous voulons être des élus relais pour vos aspirations.

 

Dans cette campagne, mon adversaire n'est pas Daniel Lemaire, avec qui nous partageons politiquement de nombreux points communs.

 

Mon adversaire, c'est le député sortant Philippe Martin qui n'a pas fait grand-chose pour notre circonscription, à part s'agiter sur les bancs de l'assemblée nationale, les jours où les débats sont retransmis à la télévision.

 

Philippe Martin, c'est :

 

Le candidat des actionnaires du CAC 40,

 

Le candidat des patrons voyous qui après avoir licenciés, délocalisé, mis en  péril des entreprises de sous - traitance, partent comme certains avec un pactole de plus de 8 millions d'euros en poche.

 

Philippe Martin c'est le candidat de ceux qui payent l'impôt sur la fortune.

 Pendant ces 2 mandats, Philippe Martin n'a rien fait pour sauver les ateliers SNCF, que j'ai connu avec plus de 2000 salariés, n'a rien fait pour les 153  ouvriers licenciés à la PTPM, ainsi que dans d'autres entreprises, rien fait contre les délocalisations dans la Marne, rien fait pour empêcher le départ du 13ème RG, rien fait pour la RN 51 à 2 fois 2 voies, pas plus que pour les liaisons Epernay -Sézanne, Epernay- Dormans, Epernay –Châlons en Champagne.

Qu'a-t-il fait pour développer dans la Marne des transports moins polluants « je pense aux rails ou aux voies d'eau » pour améliorer la qualité de l'eau et de l'air, pour améliorer la  vie des personnes handicapées, pour améliorer les soins à domicile, pour mieux reconnaître le monde paysan, rien fait non plus pour les artisans et commerçants, pour les salariés et employés, rien fait pour l'augmentation des retraites,rien fait pour augmenter le nombre de médecins, d'ophtalmo. Et je pourrai continuer toute la nuit.

 

 Vous allez me dire, mais oui, c'est bien beau tout ce que ce qu'il nous dit, mais un député peut- il intervenir pour régler ces problèmes. Et bien oui, il peut et c'est son rôle. 

Je vous donne un exemple : demander aux maisons de champagne d'embaucher pour remplacer les salariés qui partent à la retraite, et qui prennent à la place des dizaines d'intérimaires que l'on jette à la rue du jour au lendemain ; ça le député ne peut pas le faire, par contre il peut faire voter une loi qui interdit le remplacement des salariés partis en retraite par des intérimaires. Cela obligerait  ces maisons de champagne qui réalisent des profits gigantesques  à embaucher en CDI. Pareil pour les hôpitaux et dans tous les autres domaines.

C'est pourquoi pour réussir, il faut savoir allier la « présence sur le terrain » et l'efficacité à l'assemblée nationale.

 

Le bilan de Philippe n'est pas reluisant, il a échoué dans tous les domaines et aujourd'hui, il voudrait remettre ça pour 5 ans, et bien non monsieur Martin, les habitants de notre circonscription méritent mieux.

 

C'est pour cela que je vous demande de me faire confiance.

Mais pour gagner une élection, il faut une équipe que je vais vous présenter.

 

Tout d'abord, ma suppléante Carole Thevenin, 29 ans, infirmière, mais également représentante des parents au conseil de crèches. Carole est ma suppléante pour la 2ème fois et militante du MRC.

 

Patrice Minet, 47 ans est mon mandataire financier et si vous voulez me soutenir financièrement c'est à lui que vous pouvez donner vos chèques. Il faut savoir que pour cette campagne mon budget est de 4500 euros alors que les autres partis dépenseront 10 fois plus.

 

Myriam Levant, 39 ans est la présidente de mon comité de soutien. Alors, si vous souhaiter rejoindre le comité de soutien, Myriam se fera un plaisir de prendre vos coordonnées.

 

Francis Stocker  sera mon relais dans le sud ouest Marnais, car il a travaillé à Sézanne,vécu à Esternay et maintenant à Allemant.

 

Kevine, 19 ans  étudiante au lycée Léon Bourgeois, elle s'occupera du comité des jeunes avec Jacky Blavier. C'est la 1ère fois qu'elle va voter et elle a envie de s'engager pleinement.

Elle n'appartient à aucun parti et ce que je lui demande c'est de me faire remonter les problèmes que rencontre la jeunesse d'aujourd'hui, et croyez moi  , si je ne l'écoute pas assez ,elle peut être explosive et c'est ce que j'aime chez Kevine.  Elle me rappelle mes débuts en politique en mai 68. Mais vous pourrez discuter avec elle tout à l'heure.

 

Pour conclure, je vais répondre à une question que vous allez sûrement me poser. Pourquoi  une candidature PS et la mienne.

La réponse est simple, un accord national a été passé. Et plus les députés du MRC seront nombreux , plus le gouvernement sera dans l'obligation de tenir ses promesses électorales, car nous avons tous en mémoire le virage libéral de la gauche en 1983, nous avons tous en mémoire un certain Lionel Jospin qui a privatisé plus que Balladur et Juppé, qu'il a laissé la Corse aux nationalistes, qu'il a appelé à voter oui à la constitution européenne en 2005, et qu'il a ridiculisé la gauche en laissant un certain Le Pen au 2ème tour de l'élection présidentielle de 2002.

C'est pour faire respecter les 100 propositions du pacte présidentiel de notre présidente que je vous demande de voter pour Carole et pour moi.

 

Alors dimanche prochain votez et faites voter Ségolène Royal et le 10 juin votez et faites voter Jacky Blavier et Carole Thévenin.

Maintenant je pense qu'il est temps de prendre le verre de l'amitié et de répondre à vos questions.

Je vous remercie.



21/05/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres