discours de Jacky Blavier le 14.03.2008 au Plais des fêtes pour les élections municipales

Discours de Jacky Blavier :

 

 

Grande réunion publique pour le 2ème tour des élections municipales, au Palais des fêtes d’Epernay le 14 mars 2008.

 

 

2 listes :

 

Liste  UMP conduite par Franck Leroy

 

Liste PS - MRC – personnalités indépendantes conduite par Marc Lefèvre et Christelle Jabbour. Fusion des 2 listes.

 

 

Chers amis, chers camarades, madame, monsieur,

 

Je veux vous dire le plaisir qui est le mien  d’être parmi vous ce soir et surtout que nous soyons ensemble, rassemblés pour faire bloc, pour être unis.

 

Cette liste est une bonne liste et je suis fier et heureux  d’être aux cotés de Marc et de tous nos amis, avec qui au MRC, nous avons travaillé pour mettre au monde des jumeaux. Le premier, nous l’avons appelé « Epernay pour tous »,

Puis fier et heureux de donner  une suite avec cette fusion avec la liste de Christelle  Jabbour et  de mettre au monde un autre bébé qui s’appelle « Rassemblons nous pour Epernay ».

 

Dans 2 jours à cette heure -ci, nous saurons si les Sparnaciens ont choisi la liste conduite par  Franck Leroy ou notre liste conduite par Marc Lefèvre et Christelle Jabbour, et quel projet pour l’avenir d’Epernay sera mis en place.

 

Nous saurons si les Sparnaciens ont décidé de continuer avec un maire qui a :

 

- endetté la ville, malgré une imposition forte, avec des impôts qui ne cessent pas d’augmenter,

-  un maire qui a aggravé les problèmes de circulation, de stationnement,

-  un maire qui n’a rien fait, pour empêcher les poids lourds transportant des matières dangereuses de traverser notre ville,

-  un maire qui n’a rien fait non plus pour le contournement d’Epernay

-  un maire qui a laissé les rues et les trottoirs dans un état lamentable,

-  un maire qui a soutenu la fermeture de notre tribunal,

-  un maire qui n’a pas su régler les problèmes sociaux qui sont nombreux à Epernay :

 

- Taux de  chômage élevé,

 

- De plus en plus de Rmistes,

 

-         manque de logements, et notamment de logements sociaux,

 

Franck Leroy, est également responsable de la perte de 5000 habitants à Epernay depuis son arrivée à la mairie,

 

On ne peut pas dire que son bilan soit  vraiment réjouissant.

 

Et puis, Franck Leroy,

 

-         Qu’a-t-il fait  pour notre jeunesse, rien,

-          

-         Qu’a-t-il fait  pour nos séniors, rien,

 

-         Qu’a-t-il fait  pour sauver les ateliers Sncf, rien,

 

-         Qu’a-t-il fait  pour sauver nos services publics, rien.

-          

-         Qu’a t’il fait pour sauver le 13ème RG, rien

 

-         Qu’a-t-il fait pour sauver notre tribunal et la banque de France, rien,

 

 

Mais, il est également responsable de la fermeture du foyer des jeunes travailleurs.

 

Et j’arrête ici cet inventaire, sinon la nuit ne suffirait pas, pour tout dire.

 

 Franck Leroy c’est aussi l’ami de Sarkozy, et il défend la même politique,

 

-         Délocalisations,

 

-          fermetures d’usines,

 

 

-          chômage, 4 millions de chômeurs,

 

-          Précarité, 7 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté,

 

 

-         disparitions d’emplois dans notre ville.

 

Mais bien sûr ces réalités, ce sont les vôtres, car, vous les vivez au quotidien, dans vos familles, chez vos proches,  chez vos amis.

 

C’est ce qui explique que, partout dans le pays, un profond désir de changement s’est manifesté dimanche dernier.

 

Ce coup d’arrêt doit être donné le 16 mars prochain. Parce qu’il se passe des choses graves.

 

-         attaque contre la laïcité

 

-         attaque contre le code  du travail

 

 

-         attaque contre les retraites

 

-         franchises médicales

 

 

-         dépénalisations des délits fiscaux

 

-         paquet fiscal pour les privilégiés

 

 

-         attaque sans précédent contre les milieux populaires

-          

-         augmentation de 0,8% du point d’indice dans la fonction publique, ce qui sert à négocier les salaires dans le secteur privé

-         non respect du référendum  du 29 mai 2005,

 

-         flambée des prix des produits alimentaires, en particulier ceux de première nécessité qui porte un coup sévère, au pouvoir d’achat des Français, et évidemment des Sparnaciens,

 

-          sans parler du prix du carburant à 1 ,50 euros le litre.

 

 

-         et bien sûr après les élections, ce sera la mise en place d’un plan de rigueur sans précédent et l’instauration de la Tva sociale.

 

Et bien OUI, c’est cette politique que soutien, l’UMP, Franck Leroy.

 

 Franck Leroy, c’est également un rapport de la cour des comptes qui l’accuse  et qui lui demande des explications sur :

 

-         les salaires des directeurs de cabinet successifs  de la ville qui sont payés aux frais des contribuables, 33% plus chers que ne le prévoient les textes,

 

-         C’est aussi l’utilisation illégale d’un véhicule de fonction pour partir en vacances,

 

 

-         C’est aussi des dépenses de carburant, plus de 140 000 euros en 2006,

 

-         C’est aussi 34 500 euros de meubles achetés au Touquet pour son bureau.

 

 

Comme vous le constatez, les  abus réalisés par Franck Leroy sont considérables et c’est pourquoi vous allez le sanctionner dimanche prochain.

 

Et puis derrière le sourire ultra brite  du maire, lorsque le masque tombe, il y a la réalité : un homme agressif, qui ne supporte pas d’être contredit.

 

 

Et nous le constatons dans la façon dont il se comporte dans cette campagne.

-         agressivité contre Marc Lefèvre et Christelle Jabbour, d’une rare violence, car il se sent menacé et il a fait les comptes, et il sait bien qu’il est passé de 58 % des voix en 2001 à 41 % dimanche dernier,

 

-         il sait bien que  les listes de Marc Lefèvre et Christelle Jabbour font à elles deux plus de 45 %,

 

-         Il sait bien que même dans le centre ville, il perd des voix, et ne mobilise plus,

 

 

-         Il sait bien que 59 % des Sparnaciens ont voté contre lui dimanche dernier,

 

-         Il sait bien qu’il a très peu de réserves de voix,Il sait bien que dimanche son empire peut s’effondrer, alors il est aux abois et il est près à tout pour s’accrocher à son siège, même au mensonge, et aux propos calomnieux, qu’il pratique avec aisance.

 

 

 

 

La semaine dernière, je vous demandais de nous qualifier, et de vous qualifier pour le 2ème tour, et bien aujourd’hui, je vous demande de nous faire gagner, de vous faire gagner, pour Epernay et pour les Sparnaciens.

 

 

Pour conclure, j’aimerais m’adresser à Franck Leroy, pour lui dire le message suivant :

 

Franck, j’aurais pu te dire comme ton ami Sarkozy qui s’adressait à un agriculteur : ton temps à la mairie est terminé, alors casse-toi pauvre con, mais ceci n’est pas mon langage, car j’ai trop de respect pour les personnes, je te dirai donc tout simplement :

 

 

Puisque tu as été parachuté du Nord Pas De Calais, qui est une belle région avec des gens chaleureux,  je te dirai, le message suivant :

 

Biloute,  bienvenue chez les ch’tis et  bon retour chez toi dans le ch’Nord, pour y pratiquer ta profession d’avocat, les ch’tis t’attendent.

 

Mais pour que Franck Leroy fasse ses valises, il faut une forte mobilisation des abstentionnistes du 1er tour et je lance un appel aux électeurs communistes et à ceux qui ont voté Fab Crobard, vous ne pouvez pas prendre le risque et la responsabilité de faire élire celui que vous avez toujours combattu.

 

Ne prenez pas la responsabilité d’en reprendre pour 6 ans.

 

Merci et à dimanche soir, dans cette même salle, pour fêter  la VICTOIRE.

 

 

 

 



26/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres